Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Flanerie-historique-dans-l-ancien-duche-de-Savoie.over-blog.com

Flanerie-historique-dans-l-ancien-duche-de-Savoie.over-blog.com

Les articles proposent une flanerie historique dans les anciennes terres des ducs de Savoie, c'est à dire l'Ain actuel, les départements de Savoie et de haute Savoie, les Alpes Maritimes, le Piémont et la Suisse romande. L'objectif est de faire coincider l'histoire et le patrimoine existant

La châtellenie savoyarde d'Yverdon sur le lac de Neuchatel

La châtellenie savoyarde d'Yverdon sur le lac de Neuchatel

Yverdon fut une des plus importante châtellenie savoyarde au nord du pays de Vaud. Son histoire médiévale ressemble beaucoup à celles des villes neuves de Bresse et de Savoie propre.

L'intérêt stratégique de la ville d'Yverdon est évidente. Elle contrôle l'accès au col de Jougne, mais c'est aussi un des accès les plus important au lac de Neuchâtel.  La ville contrôle aussi les possessions des Grandson dont les châteaux de Grandson et de Grand croix ne sont pas loin. La place contrôle aussi les possessions des Champvents dont le  magnifique château est tout près. 

C'est autour du château que s'est développée une ville neuve, laissant tous seule l'église paroissiale qui elle, pour Yverdon était encore dans le vieux Castrum romain.

Le même schéma peut être appliqué à Bourg en Bresse ou c'était Brou qui en était l'église paroissiale. Brou, actuellement à l'écard de la ville, était l'endroit où probablement s'élevait l'ancien Vicus de Bourg.

C'est la même chose pour Chambéry, où l'agglomération romaine se trouvait à Lémenc et a laissé ainsi l'église paroissiale de la ville qui est devenu un prieuré. (comme Brou d'ailleurs qui est devenu un prieuré dépendant d'Ambronay).

Ces exemples se retrouvent de partout comme à Pérouge par exemple, à Montluel ou à Châtillon sur Chalaronne.

Le château d'Yverdon est quand à lui un carré savoyard parfait. Il a été étudié par D. de Raemy qui a sorti un magnifique livre. Il est aussi à noter le clocher qui est un exemple de clocher savoyard. Dans les dépatrements 01, 73, 74, tous les clochers ont été détruits sous la révolution.

Yverdon a été avant d'appartenir à Pierre de Savoie, une possession de son beau-père, le Sire de Faucigny. Cette possession révèle que la conquête du pays de Vaud, par Pierre de Savoie était en ligne droite de la stratégie d'Aymon de Faucigny. Celui-ci avait en effet racheté les droits d'avouerie impériale sur l'évêché de Lausanne aux Kibourg qui eux même les détenaient des Zaerhinghen.par héritage.

Le château a été ensuite une des demeure principales des barons de Savoie-Vaud. La chapelle castrale est aussi la plus grande chapelle castrale du pays de Vaud preuve de la volonté des seigneurs de Savoie-Vaud d'apparaitre comme les suzerains de cette région.

La château d'Yverdon construit par Pierre II

La château d'Yverdon construit par Pierre II

La châtellenie savoyarde d'Yverdon sur le lac de Neuchatel

Nous voyons bien la baie du chœur de la chapelle castrale. Sa grandeur nous donne une idée de la dimension intérieur de la chapelle.

La rivière que l'on voit servait de fossé à la ville et aussi au Château. Il y avait au moyen-âge, une seconde enceinte qui longeait la rivière. Il y avait aussi des écluses pour maintenir un niveau d'eau élevé dans le fossé. Une des portes d'entrée de la ville se situait à l'extrémité de l'actuel pont.

Emmanuel Coux

La châtellenie savoyarde d'Yverdon sur le lac de Neuchatel

Vue du clocher de la ville d'Yverdon, près du château. Ce n'était à l'origine que le clocher d'une chapelle car l'église paroissiale de la ville se trouvait hors des murs de la ville dans l'ancien castrum romain à quelques Kilomètres.

Le temple adjacent a été reconstruit à l'époque moderne. Yverdon est devenu protestante suite à la conquête bernoise de 1536.

La châtellenie savoyarde d'Yverdon sur le lac de Neuchatel

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article